Mentalité d’un investisseur

Mentalité d’un investisseur

Quelle mentalité adopter quand on souhaite investir ?

Investir de l’argent dont nous n’avons pas “besoin”

Cette phrase peut vous paraître évidente, mais n’investissez pas de l’argent dont vous aurez besoin immédiatement. En effet, je privilégie une stratégie d’investissements sur le long terme.
Dans cette configuration, les actions ne nous rapportent pas d’argent rapidement mais plutôt de manière sûre sur plusieurs mois / années.

De plus, je vous rappelle qu’à partir du moment où vous ouvrez votre PEA (Plan Epargne Actions), l’idéal est de ne pas retirer votre argent avant 5 ans, pour éviter de payer des impôts trop importants sur les bénéfices que vous aurez gagnés (30% d’impôts entre la première et la cinquième année, contre 17,2% après 5 ans).

Il est donc préférable d’investir progressivement, mois après mois, et jamais plus que l’argent qu’il vous reste après avoir payé vos charges mensuelles fixes. L’objectif n’est pas de devoir se serrer la ceinture maintenant alors que les rentrées d’argent ne se feront pas avant quelques mois…

Astuce :
Investissez l’argent qui “dort” et que vous auriez placé sur un livret A ou sur un livret assurance-vie.

Garder le cap

Toujours suivre SA propre ligne directrice : pour moi, il s’agit de l’investissement à long terme ! Mon objectif n’est pas le trading, qui consiste à acheter et revendre des actions, parfois dans la même journée.
Les actions varient toujours au fil du temps, de façon haussière OU baissière. 
Si nous restons dans un objectif long terme, il faut trouver un prix d’entrée qui nous correspond puis la garder dans son portefeuille.

Comment réagir en cas de baisse?

Rien de plus déprimant que de voir du rouge sur ses positions :

valeur-action-thalès

Pas de panique, ne vendons pas dans la précipitation !
Si nous avons bien étudié l’entreprise avant d’en acheter ses actions, nous sommes sûrs de notre choix.
Cependant, en cas de baisse sévère, l’idéal et de se renseigner sur la raison de la baisse. Est-ce que le CAC40 baisse aussi ? Est ce qu’il y a une crise économique ? Les raisons peuvent être multiples.
La plupart du temps, garder la tête froide et faire le dos rond suffit, car l‘objectif est sur le long terme.
Dans cet exemple, Thalès est une entreprise solide, qui verse des dividendes régulièrement à ses actionnaires d’une année à l’autre.
Si nous avons des liquidités pouvons même nous permettre de racheter quelques actions pour baisser notre prix de revient.

Le regard des autres

Je trouve, à titre totalement personnel, que les mots « bourse » et « dividendes » sont mal perçus en France, comme si c’était réservé à l’élite. C’était peut être vrai dans le passé, mais maintenant presque tout le monde peut le faire.
Pour certains, bourse = gros actionnaires riches qui se gavent sur le dos de la classe moyenne.
Quand j’entends ce genre d’arguments, je ne cherche pas à discuter avec la personne en face de moi, le combat est perdu d’avance. Et je suis pourtant loin d’être riche grâce à la bourse.

Laisser un commentaire